mardi, 08.12.20 - 18h30 - 20h00, conférence en ligne

Crise du coronavirus: comment l’extrême droite instrumentalise les peurs en Europe

Conférence en ligne, organisée en coopération avec l'IRIS. Avec la participation de Jean-Yves Camus, Axel Salheiser et Anne-Catherine Jungar

Photo: Noé

Mots de bienvenue

Thomas Manz, directeur du bureau parisien de la Fondation Friedrich-Ebert (FES)

Edouard Simon, directeur de recherche à l’IRIS

Autour de

Axel Salheiser, chercheur à l’Institut pour la démocratie et la société civile de Jena (Institut für Demokratie und Zivilgesellschaft), Allemagne

Anne-Cathrine Jungar, chercheuse à la Södertörn University, Stockholm, Suède

Jean-Yves Camus, directeur de l’Observatoire des radicalités politiques de la Fondation Jean-Jaurès et chercheur associé à l’IRIS, France

animée par Pierre Plottu, journaliste indépendant

La crise du Covid-19 a plongé la population de nombreux pays européens dans l'incertitude et la peur. Si les mesures des gouvernements pour lutter contre la propagation du virus ont été largement acceptées au début de la crise, on observe au fil des semaines de restrictions une hausse de la défiance vis-à-vis des gouvernements, qui a un pris un nouvel essor à la faveur de la deuxième vague de la pandémie. Le rejet des mesures gouvernementales et la circulation des théories du complot ont-ils créé un climat social susceptible de faire le jeu de la droite populiste ? Les partis populistes de droite sont-ils les « profiteurs de la peur » ? Comment répondre à leur stratégie consistant à se faire passer pour les défenseurs de la liberté et des droits fondamentaux ? Quels dangers les réponses populistes à la pandémie de coronavirus posent-elles pour la démocratie, notamment en France, en Allemagne et en Suède ?

Friedrich-Ebert-Stiftung 
Bureau de Paris

41 bis, bd. de la Tour-Maubourg
75007 Paris
France

+33 (0)1 45 55 09 96
+33 (0)1 45 55 85 62

fes(at)fesparis.org

Vers le haut