jeudi, 12.11.20

La transition écologique avec ou sans les citoyens. Quelles sont les nouvelles voies du consensus démocratique ?

Séminaire en ligne, organisé en coopération avec Terra Nova. Une vidéo avec des extraits des interventions de Thierry Pech et de Patricia Nanz est disponible.

Extraits de la visioconférence du 12 novembre 2020

Thierry Pech, directeur général de Terra Nova et co-président du Comité de gouvernance de la Convention Citoyenne pour le Climat

Patrizia Nanz, directrice scientifique de l‘Institute for Advanced Sustainability Studies de Potsdam (IASS), co-directrice du Forum franco-allemand pour l’avenir

Animation du débat: Sabine Syfuss-Arnaud, journaliste, cheffe du service International de Challenges

Face à l’urgence climatique, la production d’une forme de compromis démocratique sur l’orientation stratégique de la transformation écologique est devenue une priorité absolue. Dans ce contexte, la crise de confiance dont souffrent nos démocraties représentatives nous poussent à imaginer d’autres chemins visant la fabrication de consensus démocratique, notamment en s’inspirant des solutions politiques imaginées de part et d’autre du Rhin.

Afin de discuter de ces questions, le bureau parisien de la FES et Terra Nova ont organisé le 12 novembre un débat en visioconférence réunissant une trentaine de participant.es issu.es de la recherche, des syndicats et des associations environnementales de France et d’Allemagne.

Cette discussion a été animée par Sabine Syfuss-Arnaud, cheffe du service International du magazine Challenges, et s’est construite autour des interventions de

Patrizia Nanz, directrice scientifique de l‘Institute for Advanced Sustainability Studies de Potsdam (IASS) et co-directrice du Forum franco-allemand pour l’avenir et

Thierry Pech, directeur général de Terra Nova et co-président du Comité de gouvernance de la Convention Citoyenne pour le Climat

Les intervenant.es ont notamment livré leur analyse à propos de deux expériences démocratiques française et allemande récentes qui avaient pour objectif de réaliser la difficile articulation entre urgence climatique et exigences démocratiques : la « Commission Charbon » (Allemagne), qui a rassemblé les milieux politiques, scientifiques, industriels et environnementaux pour trouver un compromis sur la question de la sortie de l’énergie du charbon, et la « Convention Citoyenne pour le Climat » (France), qui a réuni 150 citoyen.nes afin d’établir des mesures visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre du pays.  

Friedrich-Ebert-Stiftung 
Bureau de Paris

41 bis, bd. de la Tour-Maubourg
75007 Paris
France

+33 (0)1 45 55 09 96
+33 (0)1 45 55 85 62

fes(at)fesparis.org

Vers le haut