Friedrich-Ebert-Stiftung
Bureau de Paris
41 bis, bd. de la Tour-Maubourg
75007 Paris
France

Tel.: +33 (0)1 45 55 09 96
Fax: +33 (0)1 45 55 85 62

E-Mail: fes@fesparis.org
www.fesparis.org

Recevoir notre Newsletter!

Vous êtes ici: FES Paris > Page d' Accueil

Bienvenue au bureau parisien de la FES

 
Paris, 23 juin 2016

Industrie 4.0, regards franco-allemands

La digitalisation de l'industrie est aujourd'hui un enjeu crucial pour les pays occidentaux. Quelles innovations économiques et technologiques peut-elle apporter ? Faut-il craindre ses coûts sociaux ? Une rencontre franco-allemande décrypte les enjeux d'une industrie 4.0 pleine d'avenir.

Daniel Buhr, professeur à l'Institut de sciences politiques de l'université de Tübingen, auteur de l'étude "Une politique d'innovation sociale pour l'industrie 4.0"

Konrad Klingenburg, directeur du bureau de Berlin, département politique générale, IG Metall

Vincent Charlet
, directeur de la Fabrique de l'industrie

Débat animé par Guillaume Duval, rédacteur en chef d'Alternatives économiques


Présentation de Daniel Buhr              

Présentation de Konrad Klingenburg

Synthèse des débats

En coopération avec la Fondation Jean-Jaurès, le ministère de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique et la Fabrique de l'industrie 

 


tl_files/fesparis/img/activites/Cover Industrie 4.0.JPGUne bonne société – une démocratie sociale # 2017 plus

Une politique d'innovation sociale pour l'industrie 4.0

par Daniel Buhr

En Allemagne, le débat sur le numérique est essentiellement dominé par le concept d’industrie 4.0, qui correspond au phénomène de digitalisation de la production. Or les innovations dans ce domaine sont surtout définies d’un point de vue technique et ne peuvent organiser à elles seules l’ensemble du processus de digitalisation dans les entreprises et les branches professionnelles. Ainsi, il est essentiel de considérer l’industrie 4.0 comme une innovation sociale de sorte que la politique d’innovation prenne en considération l’ensemble des dimensions de la digitalisation qui impactent la société.


tl_files/fesparis/img/activites/Cover Europe calling.JPG


 
tl_files/fesparis/img/activites/Debatte Fussball und Integration, 17. Juni 2016.jpg
Vendredi 17 juin 2016, 19h
Goethe-Institut, 17, avenue d'Iéna, 75116 Paris

Débat
Football, diversité, intégration - un monde sans hors-jeu?

En coopération avec le Goethe-Institut de Paris, le Deutscher Fußball-Bund e.V. (DFB) et la Fédération Française de Football (FFF) 

Si le football a valeur d’exemple, il possède également l’énergie nécessaire pour impulser des processus de transformation dans la société. De nombreuses initiatives de clubs soutiennent la diversité sociale, ethnique et religieuse. Elles veulent ainsi encourager l’acceptation mutuelle entre des personnes d’origines culturelles différentes.
Et pourtant, le racisme et l’exclusion sont également présents dans les stades. À quels défis des pays d’accueil comme l’Allemagne ou la France sont-ils confrontés ? Comment le football peut-il contribuer à promouvoir l’intégration et la tolérance?

Intervenants : Reinhard Grindel, président du Deutscher Fußball-Bund e.V. (DFB), Romuald Nguyen, responsable des affaires internationales de la Fédération Française de Football (FFF), Mounir Zitouni, journaliste allemand à kicker-Sportmagazin, ancien joueur de l’Equipe de Tunisie, Annike Krahn, joueuse de l’Equipe d’Allemagne, Martin Endemann, Football Supporters Europe (FSE)

animé par Albrecht Sonntag, professeur en sociologie à ESSCA École de Management d’Angers, coordinateur du projet « Football Research in an Enlarged Europe » (FREE)



tl_files/fesparis/img/Webseite/En marche.JPGFES-Perspektive, 5/2016

»En Marche«
Manifest der politischen Bewegung des französischen Wirtschaftsministers Macron

Frankreich steht vor großen Herausforderungen. Dringend benötigte Strukturreformen gehen nicht voran. Wie dieser gordische Knoten durchschlagen werden kann, ist die große Frage für die Präsidentschaftswahlen im nächsten Jahr.

Schon jetzt positionieren sich die Kandidaten für das Rennen um die Präsidentschaft. Shooting Star der französischen Politik ist Sigmar Gabriels Counterpart in Paris – Wirtschaftsminister Emmanuel Macron. Er lancierte soeben mit dem hier dokumentierten Text seine neue politische Bewegung „En Marche“.

Nicht von ungefähr haben sein Name und der Name der Bewegung dieselben Initialen: Mit der Gründung seiner Bewegung hat er „seinen Hut in den Ring geworfen“ für die Présidentielles 2017. Aber was will der ehemalige Investmentbanker und Absolvent der Kaderschmiede ENA, der seit seiner Ernennung zum Minister als Hoffnung für eine unternehmensfreundlichere Politik gesehen wird?

Die Bewegung „En Marche“ will ein breites gesellschaftliches Bündnis für Strukturreformen in Frankreich ermöglichen. Lesen Sie mehr in der deutschen Übersetzung des Gründungsmanifests, die wir hier dokumentieren.


tl_files/fesparis/img/Refugee policy cover.JPGWiso-Diskurs, 3/2016

Refugee policy in the European Union
Protect human rights!

by Petra Bendel

This report by Petra Bendel gives a comprehensive and detailed overview of the European Union’s refugee policy. It serves to provide orientation in this currently very dynamic policy area. Universal human rights offer a compass for evaluating proposed measures and policy ideas.


tl_files/fesparis/img/Webseite/Shared_Home.jpgFES Perspective, 5/2016

A Shared European Home
The European Union, Russia and the Eastern Partnership

by Elena Alekseenkova, Henrik Hallgren, Hiski Haukkala, Felix Hett, Anna Maria Kellner, Igor Lyubashenko, Florence Mardirossian, Tatiana Romanova, Tornike Sharashenidze, Maryna Vorotnyuk and Julia Wanninger 

The conflict in and around Ukraine has called into question the premises of the EU's Eastern Policy. In a new FES Perspective, eleven authors from the EU, Georgia, Russia and Ukraine advocate for a pragmatic policy of the EU vis-à-vis its eastern neighbours: The deep crisis in EU-Russia relations should not prevent Brussels from seeking cooperation in areas where mutual interests coincide. Opportunities exist in the economic sphere, in technical and scientific cooperation, in civil society exchange, and in global politics.  


Zum 198. Geburtstag von Karl Marx hat das Museum Karl-Marx-Haus besonderen Grund zum Feiern – Marx kommt "nach Hause".

Der französische Bildhauer Karl-Jean Longuet (1904-1981), selbst ein Urenkel von Karl Marx, schuf als junger Mann eine Bronzebüste seines berühmten Urgroßvaters, die er dem Parteivorstand der SPD 1930 für das in Trier geplante Marx-Museum übergab und die vermutlich in Berlin der Öffentlichkeit präsentiert wurde.

Seit der NS-Zeit gilt diese Büste, die niemals in das Trierer Geburtshaus gelangte, als verschollen. Ein Gipsabguss des Entwurfs befindet sich heute im Besitz des Musée des Beaux-Arts in Reims.

In den 1950er Jahren entwarf Longuet eine neue Büste, die nun im Innenhof von Marx' Geburtshaus feierlich enthüllt werden wird. Den Festvortrag und die Enthüllung der Büste gestalten die Töchter von Karl-Jean Longuet, Anne und Frédérique Longuet Marx

 


 

tl_files/fesparis/pdf/activites/cover-rechtspopulismus.jpgParis, 10 mai 2016, 19h30
Maison Heinrich-Heine, 27c, bd. Jourdan, 75014 Paris

Colère, mépris et dévolorisation -
le populisme d'extême droite en Allemagne

Débat entre

Ralf Melzer, reponsable du projet "Gegen Rechtspopulismus" à la Fondation Friedrich-Ebert de Berlin
Jean-Yves Camus, chercheur, directeur de l'observatoire des radicalités politiques de la Fondation Jean-Jaurès

animé par Johannes Wetzel, journaliste

En coopération avec la Maison Heinrich-Heine et la Fondation Jean-Jaurès

Les mouvements populistes de droite connaissent un succès grandissant dans de nombreux pays européens, dont l'Allemagne. Ils attisent la haine contre la communauté musulmane et les réfugiés, ils méprisent la politique et les médias, ils propagent des idées nationalistes, tout en menaçant le vivre ensemble et la démocratie.
Ralf Melzer présentera l'étude de la Fondation Friedrich-Ebert intitulé "Wut, Verachtung, Abwertung" (Colère, mépris, dévalorisation) qui décrit les différentes formes du populisme de droite en Allemagne et les stratégies pour les combattre.


tl_files/fesparis/Stefan web.jpg"Macron hat Gefallen an der Politik gefunden"

Stefan Dehnert im Interview mit dem IPG-Journal über die Politikbewegung "En marche" des französischen Wirtschaftsministers.

Mit seiner politischen Bewegung „En marche“ will Emmanuel Macron laut dessen Werbevideo politische und soziale Blockaden im Land bekämpfen, welche die Privilegien einzelner auf Kosten von Millionen anderer schützen. Was sind seine Beweggründe für die Gründung von “En Marche”?  Was bedeutet dieser Schritt für die politische Landschaft in Frankreich und auf die Präsidentschaftswahlen 2017?



Lundi 7 mars 2016, 14h30 à 17h30
Assemblée Nationale, Salle Victor Hugo, 101, rue de l'Université, 75007 Paris

Colloque franco-allemand
Penser la sécurité européenne : perspectives franco-allemandes

En coopération avec Europartenaires

Table ronde n° 1 – Définir une nouvelle feuille de route pour la sécurité européenne
Table ronde n° 2 – Sécurité européenne : vers un pivot franco-allemand

avec la participation de Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères, Nicole Gnesotto, présidente du conseil d'administration de l'Institut des hautes études de défense nationale, professeur titulaire de la Chaire sur l'Union européenne au Conservatoire national des arts et métiers, Hans-Peter Bartels, commissaire parlementaire aux forces armées de l'Allemagne et membre du CEPS Task Force on European security and defence, Patricia Adam, présidente de la commission de la défense nationale et des forces armées, Assemblée nationale, Elisabeth Guigou, présidente de la commission des affaires internationales, Assemblée nationale, présidente-fondatrice d'Europartenaires, Antoine Bouvierprésident-directeur général, MBDA, François Heisbourg, président de l'International Institute for Strategic Studies (IISS) et du Centre de politique de sécurité de Genève (GCSP)


tl_files/fesparis/img/newsletter/img_nl_publication.pngFES-Perspektive

Frankreich, Deutschland und die gemeinsame europäische Verteidigungspolitik

von Jean-Pierre Maulny

Frankreich und Deutschland verfolgen in ihrer Verteidigungspolitik durchaus dasselbe Ziel, ihre Beweggründe für die von ihnen vertretene Politik unterscheiden sich aber voneinander. Diese Differenzen spiegeln sich in ihren Entscheidungen hinsichtlich des Aufbaus einer europäischen Verteidigungspolitik wider. Eine Neubelebung der europäischen Verteidigungspolitik kann nur durch eine deutsch-französische Initiative zustande kommen.

Das Papier von Jean-Pierre Maulny, stellvertretender Direktor des IRIS, macht Vorschläge, wie aus französischer Sicht durch die Schaffung eines "Verteidigungs-Raums" nach dem Vorbild der "Euro-Zone" und einer Methodik, um gemeinsame Kapazitäten zu definieren, Fortschritte in der gemeinsamen Verteidigungspolitik gemacht werden können.

 

tl_files/fesparis/img/newsletter/img_nl_publication_fr.pngLa France, l'Allemagne et l'Europe de la défense

par Jean-Pierre Maulny

Si la France et l’Allemagne poursuivent le même objectif en matière de politique de défense, leurs motivations sont différentes. Leurs décisions en vue de l’élaboration d’une politique européenne de défense en sont une illustration. Seule une initiative franco-allemande permettra de relancer la politique de défense européenne.

Jean-Pierre Maulny élabore des propositions à partir de la perspective française, visant à faire progresser la politique de défense commune par le biais de la création d’une « zone de la défense » inspirée du modèle de la zone euro et l’instauration d’une méthodologie permettant la définition de capacités communes.     



tl_files/fesparis/img/newsletter/img_nl_publication.pngFrankreich-Info

Zehn Jahre Politik für die banlieues: Wunsch und Wirklichkeit

von Philippe Doucet

Vor zehn Jahren löste der Tod von Zyed und Bouma Unruhen in den Pariser Vorstädten, den banlieues aus, ein Ereignis, das die Republik und das Weltbild der Franzosen nachhaltig geprägt hat. Die Ausschreitungen haben damals viele Fragen aufgeworfen, die keineswegs alle eine adäquate Antwort gefunden haben.

Über den Zustand der banlieues zehn Jahre nach diesen Ereignissen schreibt der Abgeordnete Philippe Doucet, dessen Wahlkreis das Departement Val d'Oise im Großraum Paris ist. 

 

tl_files/fesparis/pdf/publication/Cover EU-Umfrage.PNGEnquête européenne: quelles sont les attentes des citoyens de l’Union européenne?

« A l’heure actuelle, le débat général sur le plus ou moins d’Europe ne répond pas aux attentes des citoyens » : telle est la conclusion que Kurt Beck, le président de la Friedrich-Ebert-Stiftung (FES), tire des résultats d’une enquête représentative (PDF) réalisée par l’institut de sondage Policy matters pour le compte de la FES en septembre/octobre dernier.

Les citoyens européens se montrent ainsi critiques vis-à-vis de l’UE et attendent des réponses de l’Etat-nation, lorsqu’ils privilégient par exemple les solutions nationales sur les sujets de politique budgétaire et de politique sociale. Cependant, ils plaident également pour des solutions européennes dans d’autres domaines de l’action publique, tels que la politique étrangère et de sécurité, la taxation des entreprises internationales, la protection des données, l’approvisionnement énergétique et l’immigration.

Dans le cadre de cette enquête à grande échelle, 7 000 personnes ont été interrogées dans huit pays différents. Les résultats illustrent l’impact considérable de la crise financière, de la crise de l’euro et de la crise migratoire sur l’opinion publique.  

L'enquête en anglais

Umfrage in deutscher Sprache


tl_files/fesparis/img/Webseite/Cover Union de l'energie.JPGNouveauté et ambition, ou juste encore et toujours la même chose ? 
L'union de l'énergie à la croisée des chemins

Auteurs : Michel Derdevet, Philipp Fink, Antoine Guillou, Robert Schachtschneider, Daniel Scholten, Christophe Schramm

Le projet européen est confronté à l’une des crises les plus profondes de ses soixante ans d’histoire. Depuis 2008, la crise économique et financière a affaibli les économies des Etats membres.

Depuis la création de la Communauté européenne du charbon et de l‘acier en 1951, l’énergie a constitué l’un des piliers du projet européen.

La situation dans laquelle se trouve aujourd’hui la politique énergétique de l’Europe peut elle aussi être qualifiée de crise. Le doute s’est installé quant à la capacité du marché à fournir les investissements absolument nécessaires pour permettre à l’Europe d’atteindre ses objectifs en matière d’énergie et de climat.

Un « grand projet » ambitieux dans le domaine de l’énergie pourrait donner un nouvel élan à la construction européenne.

Cette note souligne la nécessité de donner un nouvel élan à une politique européenne de l‘énergie cohérente et globale. Nous présentons dans un premier temps la situation actuelle et les récentes initiatives du Conseil européen et de la Commission européenne, puis nous appelons à une Union de l‘Energie plus ambitieuse, avec des propositions d‘actions politiques claires.


tl_files/fesparis/img/Webseite/Cover Union europeenne de l'energie.JPG

L’Union européenne de l’énergie : Un simple mot d’ordre ou une étape importante de l’intégration européenne ?

par Georg Zachmann

La création d’une Union européenne de l’énergie constitue un projet central de la Commission européenne présidée par Jean-Claude Juncker. La définition globale de l’Union de l’énergie, qui englobe l’efficacité énergétique, la lutte contre le changement climatique, la sécurité de l’approvisionnement et la compétitivité, peut permettre à la Commission européenne de trouver un compromis essentiel entre les Etats membres. L’Allemagne serait bien avisée de jouer un rôle actif dans ce processus puisque les objectifs énergétiques et climatiques ne pourront être réalisés de manière judicieuse que dans un cadre européen.